A vous de briller…

30 août 2018

 

La rentrée est là, ou presque…

Pour ne pas s’étendre à l’infini sur l’éternelle question “et toi, tes vacances ?”, voici en vrac quelques  informations et tendances, oh combien indispensables (;-)) pour briller dans les dîners de septembre…

  • Il existe une Journée des Emojis ! le 17 juillet en l’occurrence…
    900 millions de messages contenant exclusivement des emojis sont envoyés chaque jour sur Messenger, 250 millions sont échangés par jour sur Twitter, ce langage est en outre transgénérationnel (77% des personnes d’âge compris entre 56 et 64 ans et en utilisent).
    Révélateurs de tendances (des emojis spéciaux sur Twitter permettent à leurs utilisateurs d’affirmer leurs engagements dans certaines causes), parfois sources de polémique (une confrontation Apple / Google au sujet de leur représentation différente de l’emoji du cheeseburger, a obligé Sundar Pinchai, CEO de l’entreprise Google à prendre position sur Twitter), ils incluent désormais 5 couleurs de peaux et de cheveux (les roux débarquent !)… mais toujours pas de couples mixtes…
    Pour y remédier, une pétition a été lancée en France par Tinder à l’attention d’Unicode Consortium, “l’Académie des Emojis” et recueille déjà plus de 50.500 signatures.

 

  • Longtemps traquée, voire brûlée, désormais nouvelle figure aspirationnelle, la sorcière s’incarne désormais comme féministe, avant-gardiste, écologiste et anti-capitaliste…
    Quelques unes jouent encore sur les clichés liés à la sorcellerie (comme le groupe féministe Witch Bloc), mais la majorité a surtout besoin de surréel pour se construire un univers.
    Si la sorcière 2.0 s’apparente plus à une “Girl next door”, elle possède malgré tout des pouvoirs surnaturels, se complaît dans l’irrationnel… et ça marche !
    Les festivals consacrés à cette tendance fleurissent avec succès et 5,6 millions de photos #witch sont postées sur Instagram…

 

  • Notre nourriture serait une victime co-latérale du problème croissant de l’attention.
    La routine “couteau-fourchette-assiette” nous détournerait des contenus, engendrant une lassitude…
    Or une passionnante étude menée conjointement par Rob Smith, professeur de marKeting à l’Université de l’Ohio et Ed O’Brian, professeur en Sciences comportementales à l’Université de Chicago met en évidence que de manger de façon inhabituelle (le cas étudié était du pop corn avec des baguettes) augmentait la satisfaction immédiate. L’étude s’est poursuivie auprès de 300 participants pour parvenir à la conclusion, sous réserve de ne pas confondre “non-conventionnel” et “disruption”, que ce qui marchait avec la nourriture, pouvait marcher avec tout…
    Des exemples récents ? Les nouveaux concepts de restaurants (dîner en l’air, dans le noir, “Privé de dessert”), ou le parcours de visite du Louvre reprenant les œuvres figurant dans un clip de Beyoncé et Jay Z…

 

Finalement, “Pour ne pas s’ennuyer, il ne faut pas tout changer mais trouver de nouvelles façons de « consommer »”

N’est-ce pas un beau challenge pour ensoleiller notre automne ?

 

Sources :
Unicode Consortium
Mona Chollet / Sorcières, la puissance invaincue des femmes
Taous Merakchi / Le grand mystère des règles
Etude “Recapturing the first-time experience”

Vous pourriez aimer :
Emojis, parties prenantes des conversations

Aux courageux du mois d’Août

(Visited 21 times, 1 visits today)

Nouveau commentaire